yaourtière

Cuisson par yaourtière : quel est le temps idéal ?

Avec une yaourtière, on invite peu d’effort dans la réalisation de sa recette de yaourt maison. Électroménager dédié à cet effet, c’est la manière la plus avantageuse d’avoir son yaourt. Par ailleurs, il n’est pas difficile de rechercher le lait idéal, lesquels sont logiquement dans les rangs des supermarchés. Et il en va de même pour les ferments lactiques. Quant aux fonctionnements de l’appareil, ils n’invitent pas tellement d’ingéniosité, si ce n’est le choix du temps idéal.

Le temps, une des conditions requises pour réussir !

En début, tous les amateurs sont tenus de savoir que le yaourt est un produit dérivé de lait qu’il soit d’origine animale ou végétale. Pour atteindre cette texture onctueuse, des bactéries se développent au sein du lait et essaient de diminuer sa texture liquide. C’est également la texture qui rend le lait plus digeste que le lait liquide. À rappeler que certaines personnes allergiques aux lactoses peuvent parfois digérer les yaourts. Par ailleurs, ces bactéries ne se développent que sous certaines conditions dont principalement la température et le temps. Justement, il est tout à fait possible de reproduire ces paramètres à des niveaux constants au sein d’une yaourtière.

Huit heures de temps sont-elles suffisantes ?

Les yaourtières indiquent une température entre 40 °C vers 45 °C. Si on a mis une fourchette, c’est que ces températures risquent de ne pas être le même pendant le séjour des yaourts au sein du bac. De son côté, pour que les conditions soient parfaitement respectées, il faut les laisser séjourner entre 8 à 10 heures. Des heures pendant lesquelles les bactéries se développent sous la bonne température et arrivent à rendre le lait plus ferme. Connaître ce délai de cuisson est capital pour réussir son yaourt et est notamment avantageux sur deux points. Le premier est, celui de pouvoir sortir, les pots en temps voulus, car si de telles heures sont dépassées, le yaourt prend une saveur acide. Le cas échéant, c’est-à-dire au-dessous de ce délai, les yaourts risquent de ne pas être assez fermes et conserveront encore un bon pourcentage de liquide.

À quel moment de la journée doit-on réaliser son yaourt ?

Comme les 8 heures de temps dans la journée ne vont pas passer inaperçues, réaliser son yaourt le soir est idéal. Si vous vous couchez par exemple à 20 heures le soir, vous sortirez votre yaourt à six heures du matin ! De cette manière vous êtes libre toute la journée sans avoir forcément à attendre l’échéance de votre cuisson ou même à rentrer pour les sortir de la yaourtière. C’est une des raisons plausibles de choisir une yaourtière automatique qui émet un son pour vous rappeler que la cuisson est terminée. Faites aussi attention à ne pas mettre votre yaourtière dans un endroit agité, le déplacement perturbe le développement de ces agents de fermentations et risque de produire des yaourts liquides.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *